Aller au contenu principal
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire

«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire

SÉRIE - La série «Duels d’Histoire» retrace les grands affrontements qui ont vu des femmes bousculer le destin de l’humanité. «Duels d’Histoire», une série en 10 épisodes de Nicolas Brénéol et Olivier Carpentier produite par l’INA et à voir sur Arte à partir du 30 août.

Propos recueillis par Benoît Dusanter - Publié le 11.08.2023

Depuis l’Antiquité jusqu’au XXe siècle, les femmes ont été les grandes oubliées d’une histoire écrite et étudiée par des hommes. Longtemps absentes des manuels scolaires, souvent caricaturées, ignorées ou sciemment effacées des mémoires collectives, elles ont pourtant joué leur rôle dans l’histoire de l’humanité.

Tour à tour savantes, pionnières, guerrières ou exploratrices, elles ont régné sur leurs peuples, elles ont été vénérées comme des saintes, adulées pour leur talent, leur intelligence ou leur charisme. Indépendantes, visionnaires, ambitieuses, elles ont lutté contre les injustices, se sont révoltées contre l’ordre social, elles ont offert au monde le goût du beau et des arts, sous toutes ses formes, dépassant aussi par le sport, les limites du corps humain. Altruistes ou courageuses, sanguinaires ou criminelles, par amour, par haine ou par principe, elles se sont opposées à des hommes ou à d’autres femmes. Leurs combats, leurs duels, ont marqué la petite comme la grande histoire.

La série Duels d’Histoire raconte ces grands affrontements durant lesquels des femmes ont fait basculer, d’une manière ou d’une autre, le destin de l’humanité.

3 questions à Stéphane Gabet, producteur à l'INA

INA - Comment est né ce projet ?
Stéphane Gabet -
L’INA a une longue expérience en matière de productions digitales documentaires. Arte réfléchissait à un nouveau format d’Histoire, destiné à un public jeune, mais qui puisse aussi séduire tous les publics. Il fallait pouvoir évoquer toutes les périodes et toutes les zones géographiques. Avec les auteurs, nous leur avons proposé le concept du duel, de mettre en avant la psychologie des personnages plutôt que les dates et les événements. Qu’est-ce qui a toujours fait basculer l’Histoire si ce n’est l’amour, la haine, la peur, la folie, la jalousie, l’altruisme, etc. ? Nous avons concentré notre choix de duels sur des rivalités méconnues ou des personnalités controversées. L’idée était s’attaquer aux vieilles rumeurs et aux légendes urbaines, de l’Antiquité à nos jours. Des conseiller(e)s historiques ont suivi chaque étape de la production, de l’écriture au montage.

INA – « Duels d’Histoire » s'intéresse aux personnages féminins. Pourquoi ce choix ?
Stéphane Gabet –
Ce n’est un secret pour personne. L’Histoire a été écrite par des hommes qui ont bien souvent minoré ou ignoré le rôle des femmes dans notre destinée commune. C’est pourtant 50% de l’humanité ! Dès le départ, avec les auteurs, nous avons imaginé nos duels avec ce chiffre en tête. Cela donne des histoires passionnantes, car finalement souvent méconnues, qui remettent les choses à leur place.

INA - Quelle est la difficulté dans la création de ce genre de format ?
Stéphane Gabet –
Il faut trouver le bon équilibre entre une écriture irréprochable sur le fond et une forme, un rythme, une mise en image de la narration qui puisse séduire les plus jeunes. Le format de 12 minutes impose par ailleurs une narration à rebondissements avec une structure dramatique forte. Heureusement, nous avons pu compter sur le talent des équipes internes de l’INA pour le « motion design » et sur les documentalistes pour trouver des archives et des fictions afin d’illustrer nos propos sans dénaturer la vérité scientifique et historique. C’est ce qui fait la différence et la pertinence du projet. C’est une réussite collective.

LES ÉPISODES

  • MALINCHE Vs MOCTEZUMA II
    Sans l’aide de Malinche, une esclave amérindienne devenue la traductrice d’Hernan Cortés, les Espagnols auraient-ils pu conquérir le Mexique ?
  • LUCRÈCE BORGIA vs ALEXANDRE VI
    Pourquoi Lucrèce Borgia, fille du pape Alexandre VI, est encore aujourd’hui victime d’une légende noire qui ne repose sur aucun fait historique ?
  • CAMILLE CLAUDEL Vs AUGUSTE RODIN
    Auguste Rodin a-t-il plagié les œuvres de Camille Claudel comme celle-ci le dénonçait ?
  • MARIE CURIE Vs JEANNE LANGEVIN
    Comment une simple liaison amoureuse de Marie Curie avec un homme marié a-t-elle pu diviser la France tout entière ?
  • JIANQ QING Vs DENG XIAOPING
    La condamnation à mort de Jiang Qing, la veuve du président Mao, a-t-elle permis au parti communiste chinois dirigé par Deng Xiaoping de s’absoudre des crimes du Grand timonier ?
  • MARIE-ANTOINETTE Vs MAXIMILIEN ROBESPIERRE
    Marie-Antoinette a-t-elle trahi son pays d’adoption ? Méritait-elle le triste sort réservé pour elle par les révolutionnaires emmenés par Maximilien Robespierre ?
  • BILLIE JEAN KING Vs BOBBY RIGGS
    Comment un simple match de tennis entre une femme, Billie Jean King et un homme, Bobby Riggs, a-t-il pu changer le regard sur tous les sports au féminin ?
  • ROSA LUXEMBOURG Vs FRIEDRICH EBERT
    Pourquoi la figure de la socialiste Rosa Luxembourg continue-t-elle de briller tandis que le socialiste Friedrich Ebert, premier président de la République allemande, incarne encore le traître à la cause du peuple ?
  • MESSALINE Vs AGRIPPINE
    Deux mille ans après les faits, peut-on vraiment dire que Messaline et Agrippine, deux impératrices de l’antiquité romaine, sont bien les criminelles et les dépravées décrites par les chroniqueurs (masculins) de l’époque ?
  • ANGELA DAVIS Vs RONALD REAGAN
    Comment Angela Davis, une militante communiste, est-elle devenue une icône dans son combat acharné face à Ronald Reagan, gouverneur de Californie ?

Messaline Vs Agrippine

Malinche Vs Moctezuma II

Marie-Antoinette Vs Robespierre

Camille Claudel Vs Auguste Rodin

Jianq Qing Vs Deng Xiaoping

Lancer le diaporama : 5 images

Actualités

Les actualités de l'INA

L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»