Aller au contenu principal
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70

Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70

INA 70, c'est la première chaine Fast de l'INA qui propose des dizaines d’émissions et fictions à découvrir ou redécouvrir aux mêmes heures de programmation qu’à l’époque.

Par l'INA - Publié le 06.11.2023
Bande annonce INA 70 - 2023 - vidéo
 

Revivez les années 70 en version originale avec INA 70 ! INA 70 transporte les téléspectateurs dans un voyage à travers le temps, ramenant l'âge d'or des années 70 directement sur leurs écrans modernes. Avec une programmation authentique et soigneusement élaborée, INA 70 redonne vie à pléthore d'émissions et de fictions emblématiques diffusées aux mêmes heures qu'autrefois. Plongez dans la magie des années 70 en redécouvrant des trésors télévisuels qui ont marqué l'histoire audiovisuelle française, tout en retrouvant ces personnalités qui ont illuminé nos foyers pendant des années. INA 70, c’est aussi une fenêtre ouverte sur le passé pour mieux comprendre notre présent.

Bande annonce INA 70
2023 - vidéo

Parmi les temps fort de la programmation, on retrouve chaque mercredi à 21h une pièce de théâtre emblématique avec « Au théâtre ce soir ». Le samedi, deux épisodes de « Numéro un », l’émission mythique de divertissement produite par Maritie et Gilbert Carpentier, vous sont proposés en prime-time. INA 70, c’est aussi le magazine de société « Aujourd’hui Madame », des jeux avec « Des chiffres et des lettres » et « Les jeux de 20h ». Sans oublier, les fictions comme « Les enquêtes du commissaire Maigret » et le programme culte de Jacques Martin « L’école des fans ».

Chaque mercredi, une pièce de théâtre emblématique  de la collection «Au théatre ce soir»  est mise à l'honneur sur la chaîne INA 70 '.

Vie privée et vie publique sont mêlées sur le fauteuil des confidences pour Jane Birkin  dans la collection «À bout portant».

Culte, emblématique, véritable rouleau compresseur d’audience, redécouvrez le « ni oui ni non » et surtout les interventions de Maître Capello dans «Les jeux de 20h». 

Sauvagement attaqué, lors d’une fête foraine, sous les yeux de son jeune fils, Claude Fontaine rêve de vengeance. «Le vagabond», une série à voir ou à revoir sur INA 70'.

Patrice Laffont vous convie tous les jours pour «Des chiffres et des lettres».

«François Gaillard ou la vie des autres», une série où un jeune avocat n’hésite pas à prendre tous les risques pour réparer les injustices qui touchent ses clients.

Lancer le diaporama : 6 images

Actualités

Les actualités de l'INA

L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»