Aller au contenu principal
1962 : le mariage de Coccinelle, première icône transgenre

1962 : le mariage de Coccinelle, première icône transgenre

L’ALBUM PHOTO – Revivez le mariage de Coccinelle,  première icône transgenre, avec le journaliste sportif Francis Paul Bonnet.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.08.2022

Francis Paul Bonnet et Jacqueline Dufresnoy, alias Coccinelle, lors de leur mariage à la mairie du XVIIème arrondissement de Paris le 16 mars 1962. Crédits : Francis Bataillon.

Le mariage de Coccinelle
1962 - 04:31 - vidéo

Icône des nuits parisiennes dans les années 50, Jacqueline Dufresnoy, plus connue sous le nom de Coccinelle, enflamme les scènes des cabarets transformistes Madame Arthur et le Carrousel. Née homme, elle ouvre la voie aux personnes transgenres en procédant à une opération de réassignation sexuelle à Casablanca. Ce qui lui permet d’engager en 1959 une procédure de changement d’état civil, défendue par Robert Badinter, alors avocat de l'artiste.

Reconnue enfin en tant que femme, la meneuse de revue épouse le 16 mars 1962 le journaliste sportif Francis Paul Bonnet à la mairie du XVIIe arrondissement. L’union fait l'évènement : il s’agit du premier mariage médiatisé en France d’une femme transgenre et une foule de badauds, photographes et journalistes s’y presse. Ce reportage photo signé Francis Bataillon est issu du service des actualités télévisées de la RTF qui lui consacre un titre au JT. Avec sa robe blanche Guy Laroche, Coccinelle rayonne et marque un grand pas pour la visibilité des personnes transgenres.

En 1987, l'émission Les dossiers de l'écran proposait un débat sur la transexualité. Invitée sur le plateau, Coccinelle, revenait sur son expérience et militait en faveur de l'opération: « Je n'appelle pas cela les transexuels, j'appelle cela les femmes de l'an 2000 ».

Coccinelle en robe de mariée. Crédits : Francis Bataillon.

Le mariage attire une foule de curieux. Crédits : Francis Bataillon.

Les fiancés arrivent à la mairie sous les flashs des journalistes. Crédits : Francis Bataillon.

L'officialisation de l'union a lieu dans la grande salle de la mairie du XVIIème arrondissement de Paris. Crédits : Francis Bataillon.

Lancer le diaporama : 4 images

Actualités

Les actualités de l'INA

«Starsky & Hutch» : deux chevaliers au grand cœur sur madelen
Harcèlement scolaire : «On a minimisé la parole des victimes»
La place des femmes de théâtre dans les archives avec Reine Prat
L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»