Aller au contenu principal
«Le générique de "adn" est pop et épuré»

«Le générique de "adn" est pop et épuré»

INTERVIEW - Diego Llosa, membre du Groupe de recherches musicales de l'INA, est l'auteur du générique de l'émission politique diffusée à l'occasion de la présidentielle de 2022.

Par Julien Boudisseau - Publié le 04.04.2022
Sur le plateau de «adn». Crédits : INA/Didier Allard

Diego Llosa est membre du Groupe de recherches musicales de l'INA. Il est l'auteur de du générique et de tout l'univers sonore de «adn», l'émission politique de l'INA. «adn» a reçu dans les studios de Bry-sur-Marne les candidats à l'élection présidentielle de 2022 pour les plonger dans un bain d'archives. Diego Llosa raconte le processus de création sonore d'une émission comme «adn»

INA. - Comment le générique de «adn» a-t-il été créé ?

Diego Llosa. - «La production a demandé à mon chef de service François Bonnet si nous pouvions nous en occuper. À partir de ce moment-là, j'ai rencontré les différents responsables, dont le producteur Thomas Arbez et le réalisateur Tristan Carné. Je voulais connaître l'esprit de l'émission et voir les croquis du studio et les infographies de son déroulé. J'ai commencé alors à travailler, j'ai proposé plusieurs versions, des dérivés, des raccourcis.»

INA. - Quelle est la particularité de ce générique ?

Diego Llosa. - «Il est pop et épuré ! Je sais comment gérer 22 secondes avec une forme musicale. Donc avec un clavier et un synthétiseur, je me suis basé sur une suite rythmique, avec trois accords, pas plus. J'ai mis de moi dans ce générique, et le résultat est aussi une question de feeling.»

INA. - Que faut-il pour faire un bon générique d'émission politique ?

Diego Llosa. - «Il faut quelque chose de punch, d'un peu agressif mais pas violent et une mélodie accrocheuse. Après trois notes, ça doit attirer l'attention. Mais sans dénaturer le concept de l'émission. La bonne formule émerge quand la musique devient indispensable, quand il manque quelque chose si elle n'est pas là. Avec "adn", je trouve que ça colle bien. Nous sommes allés à l'essentiel.»

La bande-annonce de «adn». L'émission «adn» est à retrouver sur nos pages YoutubeFacebook et Instagram.

Actualités

Les actualités de l'INA

Le punk est mort, vive le punk 
Le punk est mort, vive le punk 
Les femmes sous-représentées dans le documentaire 
Les femmes sous-représentées dans le documentaire 
L'œil de Sophie Fontanel sur les tenues de Roland Garros 
L'œil de Sophie Fontanel sur les tenues de Roland Garros 
Festival Soeurs Jumelles : la rencontre de la musique et de l’image
Festival Soeurs Jumelles : la rencontre de la musique et de l’image
Comment les premières images de La Cinq ont été retrouvées
Collection
Comment les premières images de La Cinq ont été retrouvées
Collection
Le Palais Bourbon, symbole du pouvoir républicain
Le Palais Bourbon, symbole du pouvoir républicain
Voyage au cœur des secrets de Fort Boyard 
Diffusion
Voyage au cœur des secrets de Fort Boyard 
Diffusion
Nina Hazel : « Avec la fanfiction, l’histoire ne s’arrête jamais »
Nina Hazel : « Avec la fanfiction, l’histoire ne s’arrête jamais »
L'appel à chercheurs INA 2022
L'appel à chercheurs INA 2022
Rétrospective Teri Wehn Damisch : «L’INA a compris que mes films étaient ouverts à tous»
Projection
Rétrospective Teri Wehn Damisch : «L’INA a compris que mes films étaient ouverts à tous»
Projection
Quand la pochette de disque se transforme en objet de décoration connecté
Quand la pochette de disque se transforme en objet de décoration connecté
Romy Schneider, la femme moderne
Exposition
Romy Schneider, la femme moderne
Exposition
« Je me suis demandé comment utiliser des extraits de "Shoah" dans des classes des lycées et collèges en France »
« Je me suis demandé comment utiliser des extraits de "Shoah" dans des classes des lycées et collèges en France »