Aller au contenu principal
Le youtubeur Ludoc premier invité des masterclass de la classe alpha

Le youtubeur Ludoc premier invité des masterclass de la classe alpha

Le 23 novembre, le réalisateur Ludoc a inauguré les masterclass d’INA sup. Une première pour les étudiants de la classe alpha, l'année d’orientation et de pré-qualification aux métiers de l’audiovisuel et des médias numériques. 

Par Sylvie Lartigue - Publié le 22.11.2021

Les étudiants offrent un playmobil Star Wars à Ludoc, un clin d'oeil à ses débuts

Crédits : INA

Le 23 novembre, les étudiants d'INA sup ont reçu le réalisateur Ludoc, premier invité d'un cycle de masterclass qui va rythmer leur année.  Pas de cours magistral ici mais une interview filmée que les élèves de la classe alpha ont préparé pendant des semaines.

« Pour moi Ludoc c’est Tarantino ! On a grandi avec ses vidéos, on est fan ». Avant la rencontre, Titouan et Lucie n’en revenaient pas. Deux mois à peine après leur rentrée à la classe alpha, ils ont reçu le réalisateur du célèbre Studio Bagel.  Ils se reconnaissent en lui. « Personnellement, je trouve réjouissant qu’il y ait plein de personnes à l’image de Ludoc qui aient pris la décision d’apprendre par eux-mêmes, par la pratique et l’expérimentation, et qu’aujourd’hui ce soit une méthode reconnue reprise par des écoles » reconnaissait Titouan, élève de la 2e promo de la classe alpha. Pour ce premier live de l'année, il a été nommé producteur. 

Du stress stimulant

L'interview a eu lieu dans les locaux de l'INA, à Bry-sur-Marne. Pour les besoins, le hall s'est métamorphosé en studio. Tout a été installé, jusqu'à la régie, pour réaliser une vidéo de qualité.

La saison des masterclass recommence à INA sup et ce sont donc les élèves qui assurent la diffusion auprès des étudiants ! Un exercice un peu stressant mais stimulant pour Lucie. Avec Ala-Eddine, c'est elle qui a interrogé Ludoc face aux caméras. « Je ne pensais pas que nous ferions un projet aussi important aussi vite. D’un autre côté, on a tellement appris depuis la rentrée. On a également appris que c’était faisable. Même si quelque chose ratait, il y aura eu un gros boulot à côté, du coup on sera quand même très fiers », expliquait-elle.

Titouan et Lucie rêvent d’avoir la carrière de Ludoc. En préparant cette interview, ils savaient qu’ils allaient faire face à un travailleur acharné capable de dormir au pied de sa console. Faire des milliers de vues sur les réseaux sociaux ne doit rien à la facilité. Cette rencontre devait permettre de dépasser l’illusion du succès immédiat sur les réseaux sociaux comme l’enseigne Ludoc, à cœur de partager son expérience.

Ludoc prend la pause avec les étudiants d'INA sup après sa masterclass. Crédits INA
Ludoc prend la pause avec les étudiants d'INA sup après sa masterclass. Crédits INA

5 dates clés dans la carrière de Ludoc 

  • 2003 : il a 10 ans et débute en filmant ses playmobils.
  • 1er juillet 2007 : c’est le buzz avec  le clip parodique Gare aux cons qui cumule jusqu’à 8 millions de vues. Un tremplin dont il profite pour abandonner ses études dans l’audiovisuel et se lancer.
  • 2009 : les demandes de réalisation affluant, il crée idz, en association avec deux jeunes producteurs, Matthieu et Julien Allard avec son inséparable ami rencontré à la maternelles, Ludovik.
  • 11 août 2012 : création de Studio Bagel. Ludoc sera le seul réalisateur au début de l’aventure. Il réalisait une à deux vidéos par semaine. 
  • 28 octobre 2020 : publication de son livre Le manuel de survie du vidéaste