Aller au contenu principal
1976 : malgré la défaite, Saint-Étienne descend les Champs-Élysées en triomphe

1976 : malgré la défaite, Saint-Étienne descend les Champs-Élysées en triomphe

L'AS Saint-Étienne est relégué en L2, après avoir perdu les barrages, dimanche 30 mai, contre l'AJ Auxerre, au terme d'un match marqué par des débordements de supporteurs. L'AS Saint-Etienne, c'est l'un des clubs les plus mythiques du foot français, dont la page la plus glorieuse fut jouée en 1976 par l'épopée des hommes de Jean-Michel Larqué et de leur entraîneur Robert Herbin en Ligue des Champions. 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 28.04.2020 - Mis à jour le 30.05.2022
 

Le championnat de L1 de football de la saison 2022-2023 ne sera plus tout à fait le même sans la présence des Verts de l'AS Saint-Étienne, l'un des clubs les plus célèbres et populaires de France. Battu dimanche 30 mai par l'AJ Auxerre (1-1 et 4-5 aux tirs aux buts) dans son stade de Geoffroy Guichard, surnommé « le Chaudron », l'AS Saint-Étienne est donc relégué en L2. Le match fut en outre marqué par l'envahissement de la pelouse et d'importants débordements de supporteurs.

On est loin de la glorieuse épopée que les Verts ont écrite au cours des années 70. Ces années-là, Saint-Étienne était vraiment LE club populaire français, apprécié pour ses résultats dans le championnat de France (champion de D1 en 1957, 1964, 1967, 1968, 1969, 1970, 1974, 1975, 1976 et 1981) , en Coupe de France (vainqueur en 1962, 1968, 1970, 1974, 1975 et 1977, finaliste en 1960, 1981, 1982 et plus récemment en 2020). En plus de ces résultats exceptionnels au cours des années 1970, le club de Geoffroy Guichard va impressionner l'Europe du foot en atteignant les demi-finales de la Ligue des champions en 1975, puis l'année suivante, en 1976, la finale, une première pour un club français depuis les finales opposant Reims au Real Madrid dans les années 1950.

En 1976, le Saint-Étienne de Robert Herbin, qui joua dans le club entre 1957 et 1972, et dont il fut l'entraîneur jusqu'en 1983, atteignait donc la finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Face à lui, le grand Bayern de Munich. Les Verts s'inclinèrent 1 à 0. Mais malgré la défaite, les joueurs du club descendirent en triomphe les Champs-Elysées, saluant leurs supporteurs depuis le toit décapotable de quelques Renault 5.

Pour les créateurs de contenus

Vous souhaitez créer des contenus sur l'AS Saint-Etienne ? Trois dossiers de clips sont disponibles sur mediaclip, notre offre réservée aux professionnels des médias et de la création :

... Sans oublier la célèbre chanson de Jacques Monty "Allez les Verts" !

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.