Aller au contenu principal
65 ans d’alertes sur la fonte de l’Antarctique

65 ans d’alertes sur la fonte de l’Antarctique

La COP 28 se tient à Dubaï. Et à des milliers de kilomètres de là, l’Antarctique fond de manière irréversible. C’est le résultat d’une étude scientifique publiée en octobre 2023. Le continent blanc s’évapore. Pourtant, les alertes ont commencé dès les années 50.

Par Jérémie Gapin - Publié le 29.11.2023
 

En 1958, Georges Laclavère a été l'un des premiers à alerter sur la fo,nte de l'Antarctique. En 1976, Paul-Emile Victor aussi était inquiet.

À l’époque, les scientifiques n’ont pas encore établi de lien entre cette fonte et l’activité humaine.

À partir des années 90, le sujet est de plus en plus médiatisé. Et les alertes se multiplient. Comme en 1999, de la part du glaciologue Claude Lorius.

C’est aussi à partir de ce moment que le discours des scientifiques change.

Malgré toutes ces alertes, l’Antarctique fond toujours. Pire, c’est irréversible selon les scientifiques.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.