Aller au contenu principal
Le témoignage de Bernard Bousset, dernier homme condamné en France pour délit d'homosexualité

Le témoignage de Bernard Bousset, dernier homme condamné en France pour délit d'homosexualité

Une proposition de loi de réhabilitation des personnes condamnées pour homosexualité, en France, entre 1942 et 1982 est débattue ce mercredi 22 novembre au Sénat. Bernard Bousset a été le dernier homosexuel à être condamné en France. Il raconte l'humiliation et la honte.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 22.11.2023
 

L'ACTU.

À la demande de l’élu socialiste Hussein Bourgi, le Sénat a examiné le 22 novembre 2023 une proposition de loi portant réparation des personnes condamnées pour homosexualité entre 1942 et 1982. Le sénateur PS avait annoncé sa décision de porter ce texte devant le Sénat le 3 août 2022, lors de la visite de la première ministre Élisabeth Borne dans le centre d'accueil LGBT+ GAGL du Loiret. Cette visite marquait le 40e anniversaire de la loi Forni du 4 août 1982 qui avait définitivement dépénalisé l'homosexualité en France.

Le sénateur Bourgi expliquait alors avoir choisi de déposer sa proposition de loi le 6 août, car c'était une « date hautement symbolique puisqu'elle correspond aux 80 ans de l'entrée en vigueur des dispositions vichystes venant réprimer l'homosexualité »". C'est en effet le régime de Vichy qui avait introduit une discrimination entre les relations hétérosexuelles et homosexuelles, différenciant l'âge de la majorité sexuelle fixée à 15 ans pour les hétérosexuels et à 21 ans pour les homosexuels.

Cette discrimination était restée dans la loi lors de l'abaissement de la majorité à 18 ans en 1974. Il faudra attendre l'arrivée de la gauche au pouvoir pour que ce texte de loi soit abrogé et l'homosexualité dépénalisée, le 4 août 1982, et que la majorité sexuelle soit alignée à 15 ans.

10 000 personnes ont été ainsi condamnées pour homosexualité en France, entre 1942 et 1982. Beaucoup ont disparu depuis et selon Hussein Bourgi, cette proposition de loi ne concernerait plus que 150 à 200 personnes. Parmi elles, Bernard Bousset, condamné pour délit d'homosexualité en 1964.

LE TÉMOIGNAGE.

Bernard Bousset était venu raconter son histoire dans « INAttendu », l'émission de l'INAet France info, le 22 juin 2023. C'est un extrait de son témoignage que nous vous proposons de découvrir en tête d'article. Dans un échange avec la journaliste Camille Dauxert, l'ancien « condamné » revient sur cette époque où la fameuse Brigade des parcs et jardins effectuait des descentes dans les bars homosexuels. Les homosexuels étaient alors arrêtés, emmenés dans le « panier à salade », gardés à vue plusieurs jours, puis fichés par la préfecture dans un registre des « pédérastes ».

Il évoque la trace indélébile que lui ont laissé son arrestation et sa condamnation pour homosexualité en 1964, alors qu'il n'avait que 23 ans. Toujours meurtri, Bernard Bousset décrit l'humiliation, « la honte, toute la vie ». Il raconte qu'il avait été « condamné à une amende », ce qu'il acceptait, mais souligne que la « publication dans les journaux » avait été un drame personnel, car elle avait rendu publique, notamment auprès de sa famille, sa vie privée et son homosexualité qu'il tenait cachée de tous.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.