Aller au contenu principal
Pissevin à Nîmes, d'une cité rêvée à un quartier sous tension

Pissevin à Nîmes, d'une cité rêvée à un quartier sous tension

Deux jeunes ont été tués à Pissevin à Nîmes, un quartier marqué par le trafic de drogue. Dans les années 1960, cette ZUP était pourtant attractive et offrait un cadre de vie idéal à ses habitants. Mais depuis plusieurs décennies, les conditions de vie n'ont cessé de se détériorer.

Par Arnaud Fazilleau - Publié le 25.08.2023
https://fb.watch/mEv2_PogOO/

Début des années 1960, le projet de ZUP à Nîmes créait une véritable ville à l’ouest. Grands ensembles de standing, école, crèches, centres commerciaux : c'était le quartier chic et en devenir de la ville. Les images d'archives du montage ci-dessus en témoignaient.

Le rêve de cette ville idéale prit fin au début des années 1980 avec la crise économique. Et progressivement le quartier Pissevin-Valdegour change. En 1981, l’insécurité dans ces grands ensembles était dénoncée par les habitants de la ZUP après le meurtre de deux femmes. Georgina Dufoix, secrétaire d’État à la famille, annonçait la mise en place de deux plans d’urgence.

Un plan de rénovation insuffisant

En 1995, les personnels des HLM de Pissevin et de Valdegour, cette fois-ci, dénonçaient les violences dans le quartier. Malgré le lancement d’un plan de rénovation la même année, la situation continuait de se dégrader. En 2003, Pissevin était le théâtre d'affrontements entre jeunes et forces de l'ordre suite au décès d’un adolescent, abattu par la police.

L’année suivante, en 2004, la plus haute tour de Pissevin-Valdegour était détruite. C'était la première étape de la réhabilitation de ce quartier. Pourtant, la ZUP ne cessait de se délabrer. Une situation que dénonçaient toujours les habitants. Jusqu'à aujourd'hui, alors que depuis plusieurs années, la ZUP de Nîmes est rongée par les fusillades, les agressions, les trafics d’armes et de drogues.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.