Aller au contenu principal
Teahupoo à Tahiti : la vague des JO de Paris 2024 fait polémique

Teahupoo à Tahiti : la vague des JO de Paris 2024 fait polémique

La vague tahitienne de Teahupoo fascine autant qu’elle effraye. Considérée comme la plus belle vague du monde, elle a été sélectionnée pour accueillir les épreuves de surf des Jeux olympiques de Paris 2024. Une décision qui pourrait être remise en cause après l’échec des tests ayant entrainé la destruction de la barrière de corail.

Par Benoît Dusanter - Publié le 11.08.2023 - Mis à jour le 06.12.2023
Master surf à Tahiti - 1998 - 04:21 - vidéo
 

Tahiti en Polynésie française a toujours attiré les surfers du monde entier. C’est ici, à 400 mètres du rivage sur la barrière de corail, que se forme la mythique vague de Teahupoo. Un monstre qu’il faut savoir dompter. Haute de plusieurs mètres et puissante, elle forme un large tube qui casse sur le récif. Pour les surfers en recherche d’adrénaline, pas de compromis. Il s’agit de se jeter dans le mur vertical et de s’insérer dans le tube tout en maintenant l’équilibre. Le moindre écart peut être fatal. Une manœuvre délicate, presque mystique pour les initiés, qui illustre la communion entre l’homme et la vague.

Teahupoo : une vague pas comme les autres
2000 - 02:37 - vidéo

Gare à la chute ! Teahupoo est réputée pour sa forme quasi parfaite mais aussi pour sa violence. Les blessures y sont légion. Le récif coupant comme des lames de rasoir se trouve à peine sous un mètre d’eau. Plusieurs surfeurs y ont perdu la vie.

Haut lieu de compétition

Depuis 1997, Teahupoo accueille le championnat du monde de surf. Une étape très attendue par les athlètes et le public qui afflue du monde entier pour assister à l’événement.

Teahupoo : la compétition et Kelly Slater
2000 - 03:58 - vidéo

En 2000, la légende du surf Kelly Slater remportait pour la première fois le « Gotcha Tahiti pro ». Considéré comme un génie de la planète surf, l’Américain a été sacré 11 fois champion du monde.

Forte de sa réputation, la vague tahitienne a été sélectionnée pour les Jeux olympiques de Paris 2024. Pour Tony Estanguet, président du Comité olympique, « Teahupoo est le meilleur spot de surf français ».

Quintuple vainqueur à Teahupoo, Kelly Slater espère se qualifier pour les JO et ainsi ajouter la seule la médaille qui manque à son palmarès.

Paris 2024 : une vague au bout du monde
2019 - 01:33 - vidéo

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.